Episode 10, Lactalis: derniers rebondissements d’un cas d’école

Episode 10, Lactalis: derniers rebondissements d’un cas d’école
Dans le dernier épisode, et après une crise sanitaire qui n’aurait duré qu’une semaine (selon La tribune ) le PDG,  du groupe français numéro un mondial du lait, s’exprimait dans les médias justifiant son silence (de plus d’un mois et demi, il fallait rectifier) par la nécessité de se consacrer à la résolution de la crise mais inquiet pour les victimes. Dans le même temps, une tribune (parue cette fois dans le Point ) comparait les morts sur la route et les enfants victimes de la salmonellose de Lactalis, nous mettant dans l’idée qu’il y avait des situations à prioriser.  Oubliant par la même de préciser au lecteur que la salmonellose peut être extrêmement grave surtout pour des bébés.
Toujours est-il que cela n’a pas dû plaire à quelques spécialistes de la cyberattaque qui ont très récemment souhaité s’intéresser au problème. C’est ainsi que le  site internet du groupe Lactalis a fait l’objet de pas moins de douze cyberattaques, l’obligeant à ôter la liste des lots contaminés pendant deux jours de son site (on peut les trouver sur le site du ministère de la Santé) alors que la société Ferrero – après avoir « subi » l’épisode de violences chez Intermarché dans le dossier « pour 3 pots » – est devenue une victime collatérale du dossier Lactalis avec une fakenews lancée sur secretnews d’une possible contamination du Nutella au Lactalis, vérifiée par Le monde  « vérification fakenews »
La suite idéale sera-t-elle une annonce des grands industriels et de ceux de la distribution qui garantirait un nouveau modèle de sécurité sanitaire alimentaire?
La transformation digitale viendra-t-elle au secours des produits à retirer ?
Le consommateur acceptera-t-il que sa carte de fidélité devienne un moyen de sécurité? en même temps qu’une bonne façon de connaître les habitudes de consommation? 
En termes de gestion du risque, le retour d’expérience est une étape essentielle. Affaire à suivre…