Author Archives: 2lys

16 millions de km de lignes électriques à construire, 110 millions de personnes de plus avec un accès à l’électricité, -8 % de demande d’énergie du charbon, 76 dollars : le prix du baril de pétrole en 2030, 40 % de voitures électriques vendues, +55 % de trajets en avion, 850 millions de personnes en plus exposées à la pollution, +15 % d’électricité nucléaire,10,2 TW de capacité électrique, 30 dollars : le coût du MWh d’électricité solaire en 2040.

Retour sur le Débat : du 8 février 2021 autour du livre « Cent ans de sous-reconnaissance des maladies professionnelles » sous la direction de Catherine Cavalin, Emmanuel Henry, Jean-Noël Jouzel et Jérôme Pélisse (Presses des Mines) Le lien vers YOUTUBE https://www.youtube.com/watch?v=9XoLDV5msd0&feature=share

un article d’Anne-Aël Durand dans Les Décodeurs du Monde met en lumière un fait : La pollution de l’air est la deuxième cause de mortalité évitable, l’exposition aux particules fines peut réduire l’espérance de vie de deux ans dans les villes les plus polluées, selon une étude de 2016. n’en déplaise aux décideurs concentrés sur d’autres sujets non moins important. Des restrictions de circulation ont été édictées jeudi 27 février en Ile-de-France et à Lille en raison d’un pic de pollution aux particules fines dans l’atmosphère. La pollution atmosphérique est un enjeu majeur de santé publique, puisqu’elle provoque 48 000 décès prématurés, selon une étude de 2016. Leur cause est davantage l’exposition continue à un air de médiocre qualité qu’aux pics de pollution. La suite dans le Monde

Dans le métro, ses quais, ses couloirs, l’air est chargé en particules fines. En cause : la pollution du trafic routier qui s’engouffre dans les tunnels, les systèmes de freinage des trains, ou encore les outils utilisés pour les travaux de maintenance, qui fonctionnent au diesel. Conséquence : cinq millions d’usagers respirent quotidiennement des niveaux élevés de particules fines, et une surmortalité chez certains travailleurs, plus exposés que les passagers. Les poseurs de voie, souvent des sous-traitants, sont les plus touchés. La RATP, parfaitement au courant de la situation, ne semble pas pressée d’agir, malgré les mises en garde de différentes autorités sanitaires et des syndicats. Enquête et article de Nolwenn Weiler , 28 janvier 2019. Attrapé dans Bastamag. Certains conducteurs de métro parisiens sont inquiets pour leur santé, et pour celle de leurs voyageurs. En cause : la qualité de l’air dans les enceintes ferroviaires souterraines, très chargé en particules fines. Leurs…

Read more

Published at the Yale School of Forestry & Environmental Studies – January the 8th 2019 Natural disasters caused $160 billion in economic damage worldwide in 2018, dominated by costly wildfires in California and tropical storms in the United States and Asia, according to a new report from the reinsurance giant Munich Re. California’s Camp and Woolsey fires alone caused losses of $21.7 billion, $16.5 billion of which was insured. Overall, insurance companies paid out $80 billion in claims for damage from natural disasters last year, down from 2017’s $140 billion, but double the 30-year average. California’s wildfires accounted for nearly one in every $4 insurance companies paid out in disaster claims in 2018, Reuters reported. “Losses from wildfires in California have risen dramatically in recent years,” Ernst Rauch, the chief climatologist at Munich Re, said in a statement. “At the same time, we have experienced a significant increase in hot, dry…

Read more

7/75